Nos conseils pour former vos nouveaux développeurs citoyens

338 0

Alors que les services informatiques sont devenus incontournables, les organisations font de plus en plus appel à des développeurs citoyens. Il s’agit de membres de l’équipe qui n’ont pas reçu de formation de développeur mais contribuent à la création d’applications, de sites ou d’autres produits numériques.  

Le service informatique joue un rôle de guide, en recommandant des outils et en soutenant la prise de décision, mais le travail est réparti pour alléger sa charge. À mesure que ces développeurs citoyens prennent part aux initiatives de développement, il est essentiel de continuer à les former pour évaluer leur travail et s’assurer qu’ils sont soutenus dans leurs tâches. C’est le sujet de cet article.

Pourquoi investir dans la formation de développeurs citoyens ?

L’avantage d’avoir des développeurs citoyens dans votre organisation est d’alléger la charge de travail de votre équipe informatique et d’accélérer les temps de développement. Néanmoins, les développeurs citoyens ne doivent pas agir comme une forme d’équipe informatique fantôme. 

Par exemple, s’ils ne communiquent pas correctement avec les équipes techniquement compétentes et la direction, cela fait perdre du temps et des ressources et crée encore plus d’applications à gérer. Ce décalage peut également conduire à des applications qui ne répondent pas entièrement aux exigences de l’entreprise et qui obligent les services informatiques à effectuer un travail considérable pour les corriger ou à repartir de zéro pour créer quelque chose de plus adapté. Les développeurs citoyens peuvent également ne pas être pleinement conscients des protocoles de sécurité, pouvant donner lieu à des cyberattaques.

Qu’est-ce qu’une meilleure gouvernance des développeurs citoyens peut apporter à votre entreprise ? 

Une approche coproductrice entre les développeurs citoyens et les équipes informatique permet de combler le fossé qui sépare souvent les équipes commerciales et leurs homologues informatiques. Dès lors, la gouvernance des développeurs citoyens garantit que ceux qui ont été affectés à la conception des solutions techniques telles que des applications sont en mesure de le faire tout en créant une expérience utilisateur cohérente avec les meilleures pratiques en matière de fonctionnalité et de sécurité.

En plaçant l’équipe commerciale dans le siège du copilote des développeurs, vous pouvez exploiter leur expérience directe des clients et des besoins de l’entreprise.

Nos conseils pour former vos nouveaux développeurs citoyens ?

1. Définir une stratégie et établir des lignes directrices

Tout d’abord, vous devez définir clairement les domaines dans lesquels les développeurs citoyens sont le mieux à même d’apporter leur aide. Cela permettra de concentrer leurs efforts et de fixer les bonnes attentes. 

2. Créer des équipes et définir les rôles

En réunissant les commerciaux et les services informatiques au sein d’équipes de fusion, votre entreprise peut accélérer les processus et créer une forte valeur ajoutée. La responsabilité partagée des résultats commerciaux et technologiques entre les deux divisions peut se traduire par un engagement accru en faveur de la réussite du produit. 

3. Établir des profils d’utilisateurs basés sur l’expérience

Responsabiliser les personnes ayant différents niveaux de compétences techniques en leur permettant de travailler sur une plateforme adaptée à leurs compétences. Dans une équipe de fusion, les développeurs informatiques utiliseront des outils différents de ceux des experts métier. Les solutions low code sont plus appropriées pour les profils d’experts métier, car ils n’ont pas forcément les connaissances techniques en matière de codage que possèdent les développeurs. 

4. Former les développeurs citoyens sur la plateforme  

Il se peut que vos experts commerciaux ne maîtrisent pas le code au départ, mais grâce aux options de perfectionnement sur la plateforme, ils peuvent développer leurs compétences à leur rythme. Ils peuvent ainsi concrétiser leur idée sans que vous ayez besoin d’investir dans des plateformes d’enseignement tierces.

5. Proposer une formation et un soutien continus

L’amélioration des compétences est un élément clé du programme des développeurs citoyens. Vous devez donc vous assurer qu’ils ont accès aux ressources, aux outils et au soutien dont ils ont besoin pour créer des applications. Certaines organisations choisissent même de mettre en place des programmes de mentorat.

6. Maintenir la transparence avec le service informatique et l’intégrer à la gouvernance informatique 

Alignez votre programme de développeurs citoyens sur la gouvernance informatique en place afin d’éviter tout conflit. En gardant les canaux de communication ouverts entre les équipes commerciale et informatique, l’équipe de fusion pourra fonctionner correctement et accélérer les délais de livraison. Sans parler de l’amélioration de l’environnement de travail ! 

6. Vérifier les fonctionnalités et les exigences de sécurité des applications avant leur déploiement 

Au fur et à mesure que l’équipe développe ses produits digitaux, il est essentiel de vérifier que chacun d’entre eux répond aux normes de fonctionnalité et de sécurité. Les procédures de contrôle des versions et de test doivent être correctement suivies avant le lancement de l’application afin d’éviter toute erreur.

7. Contrôler et réviser les applications 

Les tests sont importants, mais vous ne saurez vraiment si vos produits finaux fonctionnent bien qu’une fois qu’ils seront utilisés par l’utilisateur final. Il est important de procéder à des tests et à des mises à jour en continu pour garantir la continuité des fonctionnalités et la sécurité.

8. Encourager le retour d’information et l’amélioration continue 

Il est essentiel d’obtenir un retour d’information de la part des personnes impliquées dans votre programme de développement citoyen. Vous pouvez ainsi aborder les points problématiques et les défis qui se présentent afin d’assurer le bon fonctionnement du programme et de renforcer les bonnes pratiques

Gartner estime que d’ici 2024, 40 % des produits technologiques internes seront conçus par des personnes qui ne sont pas des professionnels techniques. Lorsque votre processus de gouvernance des développeurs citoyens fonctionnera bien, vous constaterez les avantages d’un programme intuitif qui capitalise sur les idées que les experts métier peuvent amener à la table.

A propos de StoryShaper

StoryShaper est une start-up innovante qui accompagne ses clients dans la définition de leur stratégie digitale et le développement de solutions d’automatisation sur-mesure.

Sources : StoryShaper, Bizagi, Gartner.

Laisser un commentaire