Automatisation vs orchestration : quelle complémentarité pour votre organisation ?

203 0

L’automatisation s’est imposée comme outil de transformation destiné à accroître l’agilité des entreprises. Sa popularité ayant augmenté, il est désormais nécessaire d’orchestrer les processus, les personnes, les systèmes et les robots qui les facilitent. Il s’agit aussi d’un sujet majeur car l’orchestration concentre la plus grande valeur ajoutée en termes d’efficacité, d’agilité et d’amélioration de l’expérience client. Dans cet article, nous nous attachons à clarifier la différence entre l’automatisation et l’orchestration des processus pour vous aider à concevoir votre stratégie de transformation digitale. 

Qu’est-ce-que l’automatisation des processus ?

L’automatisation des processus métier est utilisée pour automatiser toutes les tâches liées à un processus : le traitement des données, les règles à suivre, leur exécution et leur intégration, afin de créer des applications d’entreprise. Celles-ci sont créées à l’aide de plateformes low-code telles que celle de notre partenaire Bizagi. Tout commence par un modèle de processus, utilisé pour documenter, simuler et améliorer le processus avant de l’automatiser. Le modèle devient alors la base de la future application. 

Ces applications low-code sont plus rapides à construire et plus faciles à modifier que celles créées à l’aide du codage traditionnel. Ainsi, les plateformes low-code permettent aux non-codeurs de collaborer avec les équipes informatique et de contribuer à la création de l’application grâce à des interfaces très intuitives.

Pourquoi orchestrer un processus métier ?

Le terme « orchestration » prend ses racines dans la musique, mais il s’avère utile dans le contexte de l’organisation d’opérations commerciales complexes. Plus concrètement, il désigne la réunion de plusieurs éléments afin de produire un effet global combiné

Dès lors, l’orchestration de processus renvoie à la capacité d’utiliser la technologie pour organiser ses multiples composantes : les personnes, les systèmes, les données et les robots. Elle offre ainsi aux équipes informatiques une visibilité globale sur les différents systèmes utilisés pour effectuer des tâches d’automatisation et sur la manière dont ils sont connectés. 

Orchestration vs automatisation 

Même si les termes « automatisation » et « orchestration » sont souvent utilisés indifféremment, l’automatisation est en fait un sous-ensemble de l’orchestration.     

En effet, lorsqu’il s’agit d’automatiser à grande échelle de multiples processus métier de complexité variable, c’est l’orchestration qui fournit la visibilité et le contrôle nécessaires pour atteindre l’organisation optimale – en connectant les activités entre les équipes, les sites et les fuseaux horaires. 

L’orchestration est donc plus complexe que l’automatisation. Elle coordonne les tâches, intègre les systèmes, prend des décisions en fonction des résultats et s’adapte aux conditions. Son objectif est de fournir une vue d’ensemble des technologies d’automatisation dans l’entreprise, y compris le low-code, la RPA, l’IA et les systèmes existants.

Pourquoi l’orchestration est indispensable dans votre stratégie de transformation digitale ?

  • Gouvernance et sécurité renforcées

L’orchestration permet à aux équipes informatique de gérer de manière centralisée tous les processus automatisés de l’organisation. Cela accroît la transparence et la gouvernance et minimise le risque de défaillance ou de manque de coordination. La centralisation des applications de processus permet également au service informatique de gérer les autorisations afin de renforcer la sécurité

  • Coordonner les ressources informatiques 

Automatiser des processus au sein d’une seule et même plateforme permet une utilisation efficace de l’infrastructure et des ressources informatiques car votre équipe informatique n’a pas à surveiller et à corriger en permanence de multiples applications. 

  • Adopter les nouvelles technologies 

La coordination des applications informatiques permet d’intégrer facilement les nouveaux systèmes à l’infrastructure existante

  • Améliorer la productivité et la satisfaction des employés 

Les employés peuvent effectuer des tâches dans une seule interface au lieu de devoir se connecter à plusieurs systèmes, ce qui leur fait gagner du temps. Dès lors, ils peuvent se concentrer sur des tâches à plus haute valeur ajoutée et libérer leur potentiel.

A propos de StoryShaper

StoryShaper est une start-up innovante qui accompagne ses clients dans la définition de leur stratégie digitale et le développement de solutions d’automatisation sur-mesure.

Sources : StoryShaper, Bizagi

Laisser un commentaire