Pourquoi les experts considèrent l’automatisation comme une parade à la récession ?

253 0

Selon la Banque mondiale, alors que « les banques centrales du monde entier augmentent simultanément les taux d’intérêt en réponse à l’inflation, le monde pourrait se diriger vers une récession mondiale en 2023 ». Dans ce contexte morose, il est compréhensible que les dirigeants d’entreprises soient réticents à prendre des risques alors qu’ils sont confrontés à la perspective d’un ralentissement de la demande. Face à cela, il est évidemment nécessaire de surveiller de près les coûts, et certains projets devront peut-être être reportés, mais la récession peut aussi être une formidable occasion de jeter un regard neuf sur votre entreprise et de voir où vous pouvez gagner en efficacité.

De nombreux experts considèrent que l’automatisation est « à l’épreuve de la récession », ou autrement dit un réel facteur de résilience, car elle permet aux entreprises d’adopter une posture à la fois défensive et offensive. En effet, elles peuvent économiser sur les coûts en devenant plus efficaces à court terme, tout en renforçant une capacité numérique clé pour l’avenir. Correctement mise en œuvre, l’automatisation en période de récession peut permettre à votre entreprise de faire plus avec moins, et d’en sortir plus forte que jamais.

L’automatisation : la parade à la récession ?

Lorsque les ventes commencent à ralentir, investir pour l’avenir est souvent la dernière chose à laquelle pensent les dirigeants. Après tout, l’incertitude n’exhorte-t-elle pas à la prudence ? Chez StoryShaper, nous pensons que ce n’est pas nécessairement la meilleure des réponses.

Certains investissements peuvent permettre de réaliser des économies immédiates, tout en renforçant l’entreprise pour l’avenir. Selon le cabinet de conseil en technologie Smartbridge, la RPA est « l’une des technologies qui ne semble pas être affectée par les ralentissements économiques de type « récession » », car elle augmente l’efficacité de la main-d’œuvre humaine.

Lorsque les temps sont durs, il est dans la nature humaine de se mettre sur la défensive et de protéger ce que l’on possède. Mais ceux qui gardent le cap sur la croissance à long terme et qui investissent pendant ces périodes ont tendance à sortir gagnants lorsque l’économie reprend son expansion.

Une nouvelle contrainte : faire plus avec moins

Globalement, les entrepreneurs ont eu du mal à suivre tous les changements survenus sur le marché du travail ces dernières années. Entre la grande démission aux Etats-Unis, le passage au travail à distance et la rareté des talents technologiques, les entreprises ont dû s’adapter pour continuer à progresser vers leurs objectifs.

Avec la récession qui se profile à l’horizon, beaucoup cherchent désormais à réduire leurs coûts pour protéger la rentabilité. Mais ces mesures peuvent se retourner contre elles.

Selon une analyse de la Harvard Business Review, « la plupart des entreprises mettent en œuvre des plans agressifs de réduction des coûts pour survivre à une récession. Mais les entreprises qui s’attachent à améliorer l’efficacité opérationnelle s’en sortent mieux que celles qui se concentrent sur la réduction du nombre d’employés. »

Plutôt que de prendre des mesures générales de réduction des coûts, les entreprises devraient trouver des moyens de devenir plus efficaces. Investir dans une technologie d’automatisation de pointe est un excellent moyen d’y parvenir, car cela permet de réduire les dépenses opérationnelles tout en assurant une croissance à plus long terme.

Une stratégie d’attaque-défense 

Il est difficile d’identifier des investissements qui permettent à une entreprise de jouer à la fois en attaque et en défense. A cet égard, l’automatisation est unique, mais ses avantages ne s’arrêtent pas là.

Parmi les avantages négligés, citons notamment la possibilité de porter un regard neuf sur votre entreprise, d’assurer l’avenir de vos employés et de leur permettre de se consacrer à des tâches plus créatives et à haute valeur ajoutée.

Pour améliorer vos processus internes et éliminer les inefficacités, l’adhésion de vos employés est nécessaire. Mais les réductions d’effectifs peuvent saper le moral et nuire aux performances. L’une des principales raisons de cette contre-performance est que les employés restants sont souvent obligés d’assumer davantage de travail. Ils ont alors tendance à se sentir épuisés, sous-évalués et démotivés.

L’automatisation a l’effet inverse : les employés peuvent faire plus avec moins et consacrer une plus petite partie de leur journée de travail à des tâches fastidieuses. Comme ils apprécient davantage leur travail et acquièrent de nouvelles compétences, ils sont plus susceptibles de rester dans l’entreprise à long terme et d’évoluer avec elle.

Dupe Witherick, responsable de l’automatisation chez J.P. Morgan, a indiqué que la banque est « très désireuse d’améliorer les compétences des gens, de les former, car pour moi, c’est cela qui permet de préparer l’avenir de votre personnel ».

Des économies de coûts, des capacités numériques plus fortes et un regard neuf sur votre entreprise sont quelques-uns des plus grands avantages d’investir dans l’automatisation en période de récession. Et ce n’est pas seulement une question d’investissement et de leadership. Il est essentiel de penser de manière holistique au leadership pendant et après une récession. 

A propos de StoryShaper

StoryShaper est une start-up innovante qui accompagne ses clients dans la définition de leur stratégie digitale et le développement de solutions d’automatisation sur-mesure.

Sources : StoryShaper, Banque mondiale, Smartbridge, Harvard business review, J.P. Morgan

Laisser un commentaire