L’avenir de la robotique : comment orchestrer sa flotte de robots ?

247 0

Le prestigieux cabinet de conseil spécialisé en transformation digitale Gartner prévoit que d’ici 2028, 50 % des grandes entreprises auront adopté une forme ou une autre de robots intelligents intralogistiques (ISR) dans leurs opérations d’entreposage ou de fabrication. Ce marché devrait donc connaîtra une croissance exponentielle au cours de la prochaine décennie. S’agit-il d’une hyperbole ? D’après les recherches du cabinet qui portent sur plusieurs secteurs d’activité, plusieurs tailles d’entreprise et plusieurs zones géographiques, ces chiffres vont bientôt se concrétiser. 

L’enquête en quelques chiffres…

97 % des personnes interrogées dans cette enquête ont répondu investir ou prévoir d’investir dans une forme quelconque d’automatisation cyber-physique. 30 % ont déclaré que les problèmes de main-d’œuvre et de talents constituaient l’un de leurs deux principaux défis internes et 59 % ont déclaré que les problèmes de disponibilité de la main-d’œuvre les incitaient à envisager l’automatisation.

Interrogés spécifiquement sur la robotique, 96 % des répondants investissent ou prévoient d’investir dans la robotique au cours des deux prochaines années, 36 % d’entre eux étant soit entièrement déployés (7 %), soit en cours de déploiement (29 %).

En outre, 93 % des utilisateurs actuels de robots affirment qu’ils prévoyaient d’augmenter la taille de leur flotte de robots, et 94 % ont indiqué qu’ils recherchaient de nouveaux cas d’utilisation de la robotique dans leurs opérations.

Des robots intelligents pour l’intralogistique

Tous ces éléments combinés expliquent pourquoi le marché des ESI va continuer à croître aussi rapidement. En raison de cette croissance rapide, cette enquête révèle également que 40 % des grandes entreprises disposeront de flottes hétérogènes de chariots élévateurs dans leurs entrepôts au cours des cinq prochaines années. Mais cela crée des défis pour les entreprises. En effet, comment intégrer et orchestrer le travail d’une flotte hétérogène de robots ?

À mesure que les entreprises déploient des flottes hétérogènes de robots provenant de différents fournisseurs et effectuant diverses tâches, l’intégration et l’orchestration du travail de cette flotte variée de robots nécessiteront un logiciel standardisé capable d’unifier facilement une variété d’agents et de plates-formes de robots. Gartner appelle ces logiciels émergents des plateformes d’orchestration multi-agents

Ces solutions agissent comme des intergiciels intelligents qui intègrent et orchestrent le travail entre diverses applications commerciales, des flottes hétérogènes de robots opérationnels et d’autres agents automatisés tels que des portes ou des ascenseurs. Ces solutions attribuent le travail aux bons robots en fonction des caractéristiques des tâches immédiates et orchestrent la communication entre les différentes plates-formes de robots et les autres types d’agents d’automatisation.

Le processus d’adoption et de mise à l’échelle de la flotte de robots

Lorsque les entreprises investissent dans leur première plateforme ISR, elles se contentent généralement de créer une connexion unique entre leurs applications commerciales – telles qu’un système de gestion d’entrepôt – et le système de gestion de flotte de leur fournisseur de robots. Cette solution, qui n’est pas optimale, fonctionne pour un seul robot. Toutefois, à mesure que la flotte de robots d’une entreprise s’agrandit, une simple intégration API point à point ne suffira pas. Les entreprises auront besoin d’une capacité d’orchestration capable d’assigner le travail aux bons robots sur la base d’informations en temps quasi réel prenant en compte les caractéristiques de l’activité et les capacités des différents agents d’automatisation. Cela réduira le temps, les efforts et les coûts liés à l’intégration de nouveaux robots, ainsi que les coûts d’assistance, ce qui, en fin de compte, rendra les organisations plus efficaces, car le travail sera assigné au robot le mieux adapté à la tâche.

Par conséquent, les entreprises auront besoin d’une plateforme capable d’intégrer et d’orchestrer le travail au sein de leurs flottes de robots. C’est pourquoi d’ici 2026, plus de 50 % des entreprises déployant des robots intralogistiques adopteront une plateforme d’orchestration multi-agents.

Pour y parvenir, les entreprises doivent commencer par analyser les besoins d’intégration à mesure que la flotte de robots s’étend au-delà d’un seul fournisseur. Parallèlement, elles doivent étudier la manière dont le travail sera attribué aux différents robots et aux autres agents d’automatisation, tels que les portes ou les ascenseurs, et déterminer quelle logique d’orchestration sera nécessaire pour prendre en charge ces tâches simultanément.

A propos de StoryShaper

StoryShaper est une start-up innovante qui accompagne ses clients dans la définition de leur stratégie digitale et le développement de solutions d’automatisation sur-mesure.

Sources : StoryShaper, Gartner

Laisser un commentaire