Guide de démarrage de l’IA pour l’assurance

404 0
Transformation digitale assurance

A l’heure actuelle, un fossé demeure encore entre la prise de conscience réelle et croissante des avantages potentiels de l’intelligence artificielle et son utilisation concrète en entreprise.

Une étude de McKinsey mettait d’ailleurs en évidence dès 2018 l’étendue du chemin à parcourir. Seulement 20% des entreprises conscientes des apports de l’IA l’ont mise en œuvre pour optimiser leurs processus clés.

Dans ce contexte, les compagnies d’assurance ne dérogent pas à la règle. L’intelligence artificielle y est souvent délaissée ou faiblement mise à contribution. En dépit d’une exploitation intensive des données depuis plusieurs décennies, elles n’en sont pour la plupart qu’aux prémices de leur transformation digitale.

Cet article vise donc à mettre en avant les principales tendances de l’intelligence artificielle dans le secteur de l’assurance, grâce à un guide de démarrage en trois étapes pour lancer votre transformation.

L’IA : une nouvelle opportunité d’investissement pour l’assurance

Les tendances émergentes révèlent clairement que l’avenir du secteur de l’assurance se jouera autour de l’intelligence artificielle, véritable pilier de tout processus de transformation digitale. Plus qu’une simple mode, celle-ci s’impose comme un impératif pour survivre à long terme, rester compétitif et conquérir de nouvelles parts de marché.

De plus, à contrario d’autres industries qui n’hésitent pas à couper dans le budget alloué aux technologies innovantes, l’investissement ne cesse d’augmenter dans le domaine de l’assurance. Cette tendance devrait ainsi renforcer l’écart entre opportunistes et partisans du statu quo.

L’avenir de l’IA

Alors que les termes intelligence artificielle et machine learning peuvent parfois apparaître comme des concepts à la mode lointains et abstraits, ils s’insèrent en fait au coeur des réflexions stratégiques en entreprise.

« L’IA s’infiltrera dans les applications et deviendra un moyen normal de faire du business. »

Craig Le Clair, Analyste principal chez Forrester 

Cependant, si l’intelligence artificielle est un enjeu majeur des décennies futures, elle n’est pas pour autant une fin en soi. La clé d’une stratégie digitale aboutie réside en effet à long terme dans la capacité à poursuivre, adopter et implémenter des solutions qui permettront d’exploiter l’IA avec un effet de levier suffisant.

L’IA appliqué à l’assurance : le cas du traitement des réclamations

Le traitement des réclamations pour une compagnie d’assurance se prête parfaitement à l’exploitation de l’IA pour au moins 4 raisons :

  1. L’analyse est chronophage
  2. Tout le processus est sujet à l’erreur humaine
  3. Il n’est pas évolutif
  4. Certains cas nécessitent l’intervention d’experts en la matière

Un processus optimisé par l’intelligence artificielle permettrait de répondre efficacement et rapidement à ces insuffisances en y intégrant :

  • Un logiciel robot pour extraire directement les données pertinentes des documents de réclamation
  • Un produit comme Uipath Document Understanding basé sur le machine learning pour extraire des informations et des pictogrammes
Processus optimisé de traitement des réclamations (source : Uipath)

Dans cet exemple, l’humain n’interviendrait potentiellement qu’à la dernière étape. Dès lors, les gains apportés sont multiples : rapidité, réduction de la marge d’erreur, du temps passé et de l’effort.

Vos employés peuvent alors se concentrer sur des tâches à haute valeur ajoutée. Les robots traitent quant à eux les tâches volumineuses et répétitives.

Un guide de démarrage de l’IA en 3 étapes

  • Commencer à petite échelle

L’étude de cas d’usages en assurance peut vous permettre d’identifier des points d’amélioration et des solutions mesurables et significatives pour vos actionnaires.

Par exemple, l’intelligence artificielle peut vous permettre de réduire considérablement le temps de réponse aux mails de vos clients. Ainsi, vous prendrez une longueur d’avance sur vos concurrents qui persistent dans cette tâche chronophage. Avec un traitement des courriels assisté par l’IA, vous pourrez analyser les communications entrantes et prévoir les prochaines. En pratique, cela signifie répondre aux questions de vos clients avant même qu’ils vous les aient posées.

  • S’aligner sur le ROI

Plus que dans le capital, il est vital d’investir dans la culture de l’innovation dans votre entreprise pour adopter des technologies qui changent la donne. Néanmoins, quelle que soit votre démarche, elle doit être guidée par l’évaluation de votre ROI. Nous l’avons souligné, le potentiel de l’intelligence artificielle est immense pour optimiser vos processus, mais seulement si vous vous êtes préalablement documentés sur vos besoins réels et les opportunités qu’elle peut vous offrir. Un autre écueil consiste à se focaliser uniquement sur la réduction des coûts à court terme. Votre objectif principal est avant tout de déterminer dans quel domaine vous pouvez apporter la plus grande valeur ajoutée via l’IA.

Le secteur de l’assurance est déjà en grande partie piloté par l’exploitation des données. Dès lors, votre ROI peut être largement optimisé si vous parvenez à tirer profit de cet environnement.

  • Faire évoluer son entreprise en donnant la priorité à sa stratégie commerciale

Le risque majeur est de placer la technologie avant votre stratégie commerciale. Elle doit en être le moteur mais pas le principe. Votre cheminement doit vous conduire à vous poser deux questions : où voulons-nous aller et comment y arriver ? Trop d’entreprises se concentrent exclusivement sur la seconde et occultent la première qui est pourtant fondamentale.

Survivre au darwinisme digital en exploitant la puissance de l’IA

A l’âge du « darwinisme digital », seuls les plus forts parviendront à tirer leur épingle du jeu. Néanmoins, le facteur différenciant ne réside pas dans une force brute mais dans l’agilité et la capacité des entreprises à s’adapter à un environnement changeant.

Les nouvelles stratégies commerciales fondées sur l’exploitation des opportunités technologiques naissantes vont ouvrir la voie à l’automatisation complète des compagnies d’assurance. Or, une entreprise qui prend le pari de la transformation digitale se révèle plus résiliente et compétitive à long terme. Dans cette perspective, l’intelligence artificielle n’est pas qu’un simple outil ajouté à votre arsenal. C’est un catalyseur de l’expansion de votre stratégie digitale susceptible de vous propulser rapidement devant vos concurrents.

A propos de StoryShaper : 

StoryShaper est une start-up innovante qui accompagne ses clients dans la définition de leur stratégie digitale et le développement de solutions d’automatisation sur-mesure.

Sources : StoryShaper, Uipath, « Getting started with AI in insurance : an introductory guide », Forrester, McKinsey

Laisser un commentaire