Comment l’automatisation des tests d’applications peut créer des synergies au sein de votre organisation ?

276 0

La généralisation des tests d’applications est un phénomène en forte croissance au sein des organisations en quête de transformation digitale qui ont mis en œuvre la RPA pour optimiser leurs processus. Dans l’étude publiée par IDC en juin 2021, « PaasView and the Developer 2021« , les développeurs de logiciels citaient d’ailleurs le manque d’automatisation comme principal obstacle à l’obtention d’une productivité optimale.

L’apparition de la pandémie en 2020 a également incité de nombreuses organisations à donner la priorité au rôle de l’automatisation dans la digitalisation du travail. Alors, comment exactement la RPA et les tests d’application interagissent ? Et quel impact peuvent-ils avoir sur l’optimisation des processus de votre organisation ?

Dans cet article, nous revenons d’abord sur les grandes tendances du développement logiciel qui façonnent les paysages de la RPA et des tests. Puis, nous abordons ces deux sujets plus en profondeur. 

Les grandes tendances du développement logiciel et leurs impacts sur les organisations

Les priorités du développement-logiciel évoluent constamment au fil des besoins et des stratégies d’entreprise. L’enquête de IDC parue en janvier sur le développement applicatif a mis en avant ses prérequis et ses principaux impacts sur la structure des organisations :  

  • Une vitesse de développement essentielle : la pression exercée par les contraintes de temps lors du développement de logiciels s’est considérablement accrue : 91 % des entreprises ont sorti des fonctionnalités logicielles avec un délai d’un mois ou moins, soit une augmentation substantielle de 26 % par rapport à l’année précédente.
  • Un alignement stratégique : près de la moitié des entreprises étudiées déclarent avoir « industrialisé et intégré les capacités logicielles avec un certain alignement sur l’activité ». Désormais, les changements de processus doivent être pensés pour s’aligner pleinement sur les stratégies globales de l’entreprise.
  • Un recours systématisé au test et au développement : 72,5% des entreprises ont augmenté leur « adoption de stratégies avancées de test et de développement de logiciels », notamment en utilisant des technologies telles que l’intelligence artificielle (IA) et les tests automatisés plutôt que les tests manuels.
  • De nouvelles priorités : les processus, la sécurité et les tests automatisés apparaissent comme les priorités en matière de développement logiciel

Quels sont les impacts de la RPA sur les tests d’application ?

Les tendances évoquées sont claires : la RPA et les tests jouent un rôle majeur en permettant aux organisations de respecter leurs délais et de soutenir pleinement leurs stratégies commerciales

Voici comment la RPA peut renforcer votre organisation :

  • Améliorer l’efficacité des processus métier
  • Réduire le temps consacré aux tâches manuelles
  • Augmenter la productivité de vos équipes
  • Automatiser les activités de tests manuels fastidieuses
  • Rationaliser les processus de création de données de tests, de création de rapports sur l’état de développement de plans de tests.

Quelles synergies émergent de l’application de la RPA aux tests d’application ?

D’après l’étude menée par IDC, « l’application de la pensée conceptuelle et l’exploitation de la RPA et de l’automatisation ont également le potentiel de rendre les tests accessibles – d’humaniser les approches de test et d’impliquer les experts en la matière de l’entreprise ainsi que les développeurs citoyens pour contextualiser la qualité. »

En utilisant les tests d’application automatisés, les testeurs de logiciels peuvent tester à plus grande échelle et de manière plus efficace. Par exemple, ils peuvent utiliser la RPA pour combiner des rapports pour les cas de tests échoués ou pour générer des données de test. De plus, les testeurs ont la possibilité de combiner les tests et la RPA pour automatiser à la fois des applications traditionnelles et des logiciels existants.

Enfin, les tests et la RPA s’avèrent particulièrement efficaces pour examiner les actifs requis pour les interfaces utilisateur (IU) des applications. En effet, l’utilisation conjointe des tests et de la RPA permet aux équipes de réduire les coûts de maintenance des systèmes et d’obtenir des résultats plus rapidement.

En bref, les tests d’application automatisés peuvent aider à relever les défis de la RPA : sa complexité, sa fragilité et ses exigences en matière de gouvernance et de documentation. Réciproquement, la RPA peut se fonder sur la longue expérience des testeurs et des données issues des tests. En effet, ces derniers fournissent une base pour créer des bibliothèques organisées afin d’assurer la maintenance et l’efficacité des applications tout au long de leur cycle de vie. Ils contribuent ainsi à la création d’un cadre plus structuré pour améliorer la qualité de la RPA. Les utilisateurs testent non seulement les automatismes, mais aussi les applications que ces automatismes rendent possibles.

A propos de StoryShaper

StoryShaper est une start-up innovante qui accompagne ses clients dans la définition de leur stratégie digitale et le développement de solutions d’automatisation sur-mesure.

Sources : StoryShaper, UiPath, IDC

Laisser un commentaire