Témoignages : comment les grandes banques poursuivent leurs efforts de transformation digitale ?

178 0

Plus que jamais auparavant, les grandes banques et les sociétés de services financiers poursuivent leurs efforts de transformation digitale. Elles s’attaquent dorénavant aux processus manuels et restent agiles pour gérer de multiples scénarios business.

Un grand nombre d’entre elles ont publié leurs résultats du quatrième trimestre 2022, et l’un des thèmes principaux est la poursuite de leurs efforts de transformation financière et digitale. Comme d’autres secteurs, les entreprises de services financiers cherchent en effet à rester suffisamment agiles pour faire face à tout ce que 2023 leur réserve. 

Voici un aperçu de certains des grands thèmes qui ont émergé lors des conférences téléphoniques sur les résultats des banques menées par notre partenaire technologique Celonis. Il couvre notamment l’économie des processus et l’impact de l’exploration des processus et de la gestion de l’exécution dans tous les secteurs.

Un avenir économique incertain

L’avenir économique est incertain. Il n’est pas surprenant que les banques soient confrontées à des taux d’intérêt plus élevés et à des risques de crédit qui pourraient être mis à mal par la hausse des coûts d’emprunt. Cependant, les dirigeants bancaires ont noté que le consommateur reste fort. 

« Nous sommes prudents quant au niveau de l’activité économique et constatons un certain ralentissement de l’inflation, du PIB et de ce que cela traduit en termes de demande de la part de nos clients. Ce n’est pas beaucoup plus que cela. »

Directeur financier de M&T Bank Corp

Darren King, directeur financier, ajoutait pour sa part : « nous ne voyons pas d’inquiétudes concernant le crédit. Nous constatons simplement une certaine prudence alors que les gens attendent de voir comment l’économie évolue en 2023. Et donc, nous sommes prudents à ce sujet également. « 

Le PDG de Fifth Third Bancorp, Timothy Spence, a déclaré que les perspectives économiques dépendent de l’industrie. Par exemple, les clients du secteur manufacturier sont « plus optimistes » en ce qui concerne l’inflation et les problèmes de chaîne d’approvisionnement, mais ils doivent déterminer s’ils peuvent répercuter l’inflation sur les clients avant que les coûts ne baissent. 

David Solomon, PDG de Goldman Sachs, a déclaré lors de la conférence téléphonique menée par les équipes de Celonis sur les résultats du quatrième trimestre de la société que les PDG sont prudents à court terme. 

« Ils repensent les opportunités commerciales et aimeraient voir plus de stabilité avant de s’engager dans des plans à plus long terme »

« De nombreuses entreprises ont commencé à se préparer à des temps plus difficiles en se concentrant sur les facteurs qu’elles peuvent contrôler. »

David Solomon, PDG de Goldman Sachs

« Notre scénario de base envisage une légère récession », déclarait également Brian Moynihan, PDG de Bank of America.

Les travaux sur l’efficacité, la productivité et l’excellence des processus se poursuivent. La PDG de Citigroup, Jane Fraser, a déclaré lors de la conférence téléphonique sur les résultats de l’entreprise que le géant des services financiers se concentre sur l’automatisation, les données et l’excellence des processus.

« Nous rationalisons nos processus et les rendons plus automatisés tout en améliorant la qualité et l’accessibilité de nos données. Cela fera de nous une meilleure banque. »

DG de Citigroup, Jane Fraser

Le directeur financier de Citigroup, Mark Mason, a ajouté que les efforts de transformation numérique se concentrent sur les risques, le contrôle, les données et les programmes financiers. « Une grande partie de ce que nous faisons est manuelle », a déclaré Mason. « Ce développement technologique nous permettra de réduire une grande partie de cette activité manuelle et de faire baisser les coûts d’exploitation de l’entreprise. »

Le directeur financier de Wells Fargo, Mike Santomassimo, a noté que les initiatives d’efficacité ont bien fonctionné, mais qu’il y a encore beaucoup de travail à faire.

« Il est important de noter que si nous avons fait des progrès substantiels en exécutant nos initiatives d’efficacité, nous avons encore une opportunité significative d’être plus efficaces dans toute l’entreprise », a-t-il déclaré. « Cela reste un processus pluriannuel. »

Directeur financier de Wells Fargo, Mike Santomassimo

Les efforts de transformation varient donc selon les banques. Mais celles qui ont publié leurs résultats jusqu’à présent ont déclaré qu’elles continueraient à investir dans la technologie et les systèmes, la transformation financière et numérique. 

Charles Scharf, PDG de Wells Fargo, a notamment déclaré :

« Nous mettons en œuvre un modèle d’exploitation cloud-native qui nous permet d’innover plus rapidement. Nous avons également investi dans la modernisation dans les domaines des paiements et des prêts aux entreprises, en supprimant les applications héritées et en numérisant les processus de bout en bout. Ces capacités numériques améliorées ne sont que le début des initiatives que nous avons prévues dans le cadre de notre transformation numérique pluriannuelle. »

Charles Scharf, PDG de Wells Fargo

M. Scharf a également admis que la transformation des systèmes de Wells Fargo comprend la consolidation des systèmes faisant double emploi.

Enfin, la directrice financière de Morgan Stanley, Sharon Yeshaya, a assumé que l’entreprise se concentrait sur la résilience et l’intégration des plateformes acquises ces dernières années.

A propos de StoryShaper

StoryShaper est une start-up innovante qui accompagne ses clients dans la définition de leur stratégie digitale et le développement de solutions d’automatisation sur-mesure.

Sources : StoryShaper, Celonis

Laisser un commentaire